La Roche Bernard (56)

Livré en 2010, l’hôpital Valentin Vignard à La Roche Bernard, conçu par le cabinet d’architecture Rocheteau Saillard, propose une utilisation originale de l’ardoise.

Les architectes recherchaient volontairement à réaliser un ouvrage de style contemporain. La couverture de faible pente excluait l’usage de l’ardoise et a finalement été réalisée en zinc. Pour autant, les architectes avaient le souhait de reprendre l’ardoise, traditionnellement destinée à la toiture, afin de ne pas abandonner le matériau.

Afin de lui attribuer une place d’importance, le choix d’une application en bardage s’est imposé. L’association avec d’autres matériaux, d’autres textures et d’autres couleurs, permet de faire ressortir le caractère du schiste. Le format losangé tranche avec les lignes verticales et horizontales du reste du bardage zinc. Ces jeux géométriques soulignent la présence de l’ardoise, mettent en valeur le matériau et lui confèrent toute sa modernité de manière originale.

TECHNIQUE

M. Malezieux de l’entreprise Hillion a suivi le chantier. L’ouvrage bénéficiant d’une ITE (isolation thermique par l’extérieur), le voligeage recevant l’ardoise repose sur des chevrons posés en surépaisseur de la laine isolante. Les pans d’ardoise (900 m² au total) alternent avec autant de surface en zinc prépatiné couleur quartz pour les lignes horizontales et autant de surface en acier thermolaqué couleur Cooper 1968 (ocre/rouge) pour les lignes verticales.

Le chantier a soulevé deux points techniques, signale le chef de chantier : « nous avons réalisé un pliage spécifique à partir de zinc noir pour les encadrements de fenêtre (voir photo de détail). Par ailleurs, pour les arêtiers ardoise, nous avons mis au point une pièce d’angle dédiée ».

Architecte : Rocheteau – Saillard (Nantes 44)
Couverture : Hillion (Arzal – 56)